Le café Pluche en ébullition, même confiné?!


En cette période de confinement, le café Pluche reste actif et vous propose le premier numéro de son journal:

L’Irrégulomadaire  

C’est un pêle mêle collectif  à périodicité aléatoire, par et pour les membres et amis du café Pluche.

 

Participatif, il se nourrit de vos envies de

partages virtuels et de vos propositions

 Contactez nous!

==>Page Facebook du café     ==>Par le site     

==>Directement par mail: lecafepluche@lecafepluche.fr

 

pour lire le journal: clic sur==> « L’Irrégulomadaire »

irregulo 1

A propos lecafepluche

le Café Associatif à Combéranche et Epeluche
Image | Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le café Pluche en ébullition, même confiné?!

  1. lecafepluche dit :

    Message Marie-Jo
    Je viens de lire le premier numéro de ce drôle de numéro de journal !
    J’ai des petites nouvelles en réserve. J’en propose une pour le prochain numéro.

    Bises virtuelles !

  2. lecafepluche dit :

    Message de Fabienne: Félicitations à celles et ceux qui ont préparé tout cela. Merci pour la recette de clafoutis je vais en préparer un de ce pas.
    Avec mon souhait de bon dimanche pascal à vous tous bises

  3. lecafepluche dit :

    Message d’EmiAl, Conteur – Tourneur barbare d’Orgue des rues
    L’EXCELLENTE idée que Voilààà !! Ca commence déjà avec le Titre .!! TOOPP
    Puis-je proposer ma Contribution .. par des Contes ?? Libres de Droits??? car
    1- Universels .
    2- remâchés par EmiAl

    Salutations cordiales, laïques, Solidaires et Thespiques

  4. lecafepluche dit :

    Message de Lana: Cher Café Pluche.
    Je me suis abstenue de chercher « l’irrégulomadaire » dans le dictionnaire. Tout peut se faire ou presque pour passer ce temps et laisser l’imagination galoper d’ici le prochain numéro. En attendant, j’ai fait chauffer mon four pour le clafoutis, en imaginant le jour d’après du papa parent confiné. J’étais au RDV fixé à 15h30 chez le psy, mais il n’y était pas. Sans doute il aura voulu nous détourner, le temps qu’il consacrait secrètement à la maîtresse de ses enfants. Un jour, petits et grands feront les clowns pour rigoler de ce Covid dont on sait qu’il aura pu faire souffrir surtout dans l’isolement. Dans les contes, les femmes souvent cherchent le bonheur et le trouve en allant dévoiler le secret des voiles. Pour sommeiller, mieux se réveiller au monde entier et s’activer dans un réseau local d’entraide par qui le meilleur s’annonce. Respect. Il sera répété l’interdiction des violences sexistes et racistes. On saura où placer le curseur des Stops, branchés sur whatsapp ou facebook ou pas. En lien avec la réalité, on espère savoir toute raison garder, profiter pour ne pas repartir sur les chapeaux de roues qui nous feraient sortir du chemin. On tiendra le volant mesurément tant qu’il nous faudra rouler pour venir au Café, carrefour coloré des bonnes idées.

Les commentaires sont fermés.